Une déco antistress

Pourvoir un lieu d’éléments qui embellissent ne simplifie pas forcément la vie. Dans une démarche hédoniste, Agnès Buschaud investit la décoration par une analyse du lieu, des utilisateurs et des usages pour proposer dans le cas présent, une déco antistress.

Un espace d’acclimatation

Comme tout changement, le passage d’un environnement privé au public nécessite une période d’adaptation. En positionnant le bien-être comme enjeu, Agnès Buschaud suggère pour cette entrée d’appartement de centre ville, de vivre le changement de milieu en facilitant et en sécurisant la transition, le tout avec une pointe de poésie.

Sublimer la spécificité

Pour accompagner le dispositif fonctionnel, l’indoor et l’outdoor se côtoient en soutenant un discours déjà présent à travers de grandes fenêtres de 2 mètres. Un décor, fait de références et de symboles, inspiré par la spécificité du lieu. Une frontière poreuse pour une invitation au voyage.

Détails

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s